Média Decriiipt
08.08.19
4 MIN
5 règles importantes à suivre pour le Native Advertising, la 3e ne vous étonnera pas !

Levier très intéressant à activer dans une logique de Content Marketing, le Native Advertising permet aux marques de générer de la visibilité pour leur contenu. Dans une stratégie de branding, d’acquisition de trafic ou encore, in fine, pour du Lead Gen, les formats natifs sont performants dès lors que quelques règles essentielles soient respectées.

#1 Contenu à valeur ajoutée

Premièrement, il sera toujours indispensable de bien choisir la thématique des articles ou contenus qu’on souhaite sponsoriser en Native Ad. Avec cette première règle, on souligne déjà un fait important. Oui, on aura systématiquement besoin d’une page de destination qui proposera du contenu…. Et du contenu intéressant ! Ne préférez pas une campagne de génération de trafic sur votre Home Page ou votre formulaire de contact. Le Native Advertising doit d’abord s’envisager avec un support de communication (et de prospection) qui restera le contenu !

Nous sommes bien là dans une stratégie de Content Marketing. La prospection est indirecte et passe alors par la proposition de contenus intéressants, qui donnent quelque chose à l’internaute avant d’attendre quelque chose de lui. La production de contenu sera alors stratégique dans cette optique. Attractivité et qualité !

#2 Transparence

Pas besoin de mentir ou de se cacher face aux internautes. Il est clair que votre article est sponsorisé et reste de la publicité. Aussi, de toute manière, tous vos formats natifs seront bien estampillés sponsorisés. Beaucoup de thématiques seront, par ailleurs, difficiles à pousser sur ce levier (promotion ou comparatifs produits etc.). L’internaute doit consulter votre contenu en connaissance de cause.

#3 Pas de publicité !

On ne le répétera jamais assez, le Native Advertising n’est pas fait pour faire la promotion directe d’une marque ou d’un produit. Par contre, il est intéressant pour donner de la visibilité pour des contenus attractifs, qui eux, peuvent amener à de la génération de leads ou de vente par contre (à la manière de l’inbound marketing).

N’essayez pas de faire absolument de la publicité déguisée. L’internaute n’est pas bête et vous ne tirerez aucun bénéfice du trafic généré sur votre contenu. N’oubliez pas que le contenu doit rendre service à l’internaute (règle numéro 1) lequel souhaite trouver et lire des articles, découvrir des infographies, visionner des vidéos qui lui apportent quelque chose.

#4 Multiplier les accroches

Une bonne campagne Native Ad nécessitera la mise en place de différentes annonces, avec des titres, accroches et images différentes afin de tester et optimiser en continu. Même si l’ensemble des clics redirigeront vers la même landing, ne vous restreignez pas à un format à une seule accroche. A la manière d’annonces SEA, testez différents jeux d’annonces pour optimiser les taux de clics et la génération de trafic.

#5 Définissez des KPI

Tout comme n’importe quelle campagne webmarketing, il est primordiale de lister ses objectifs et les transposer en indicateurs de performance à suivre. Le plus souvent, nous aurons deux grandes familles de KPI, à savoir ceux de l’acquisition de trafic et ceux de l’engagement.

En ce qui concerne l’acquisition de trafic, on aura donc les fameux taux de clics, cpc, et l’analyse de la déperdition entre clics et visites réelles sur le site. Pour ce qui est de l’engagement (nos objectifs finaux) on insistera sur les taux de rebond, les durée de visites et, in fine, de la génération de leads (inscription newsletter, contact, devis etc.).

Pierre Lechat


Pierre Lechat

Pierre est responsable de notre pôle Webmarketing. Découvrez sur notre site, nos accompagnements en Social media advertising.