Média Decriiipt
08.08.19
2 MIN
Ajouter un nouveau canal de distribution : les hôteliers

Depuis le début de sa commercialisation, le réveil olfactif Sensorwake connaît une croissance fulgurante, en ligne et en enseigne spécialisée. Son business model « à la Nespresso » (vendre un réveil + des capsules de parfum rechargeables) était une bonne première idée.

Mais pour garder le vent en poupe et de l’avance sur ses concurrents, l’entreprise s’est mise en recherche de canaux de distribution complémentaires. C’est cette quête inspirante que nous raconte son créateur Guillaume Rolland.

Identifier des leviers B2B plus profitables

Le retail coûte cher. Bien qu’une présence en magasin soit un bon outil de visibilité, le coût de la distribution, en marge et en prix, pour le merchandising et les mises en avant, a toujours été élevé pour nous. 

Alors que nous vendions en ligne et dans des magasins tels que Boulanger, nous avons cherché des leviers B2B plus profitables.

Rendre l'hôtelier distributeur

Les hôtels veulent constamment améliorer le bien-être de leurs clients. C’est justement ce que notre réveil apporte. Nous avons donc fait en sorte de rendre l’hôtelier distributeur, en lui proposant d’intégrer notre produit dans les chambres business. 

L’hôtel devient un showroom grandeur nature, puisque le réveil et les capsules sont également en vente à l’accueil.

Le développement international au ❤ de la stratégie

En vue de réveiller prochainement l’Asie de l’Est, nous développons actuellement un partenariat avec l’agence HIS. Il s’agit d’un groupe hôtelier asiatique possédant une soixantaine d’établissement.

 Le but est de doubler le nombre de produits vendus (20 000 produits vendus depuis 2015) et ainsi d’atteindre 1 million d’euros de chiffre d’affaires pour les ventes liées à l’hôtellerie.