Média Decriiipt
Publié le 07.07.21
5MIN
MIN

Bienvenue dans ce nouvel épisode de Flashback avec Julie Dang Tran de chez Manutan.

Manutan est une entreprise singulière du fait de son modèle économique : distributeur d’équipements et accessoires pour les entreprises et collectivités, présent dans 17 pays d’Europe. Pourtant, Manutan est précurseur sur plusieurs sujets : en e-commerce BtoB, nomination d’une femme directrice générale, volonté d’être une entreprise responsable et mise en place d’une prime variable pour chaque salarié du groupe. Et c’est pour ces raisons que nous souhaitions donner la parole à Julie Dang Tran. 

Julie Dang Tran revient sur son parcours professionnel. Sa philosophie ? Être maître de son destin. C’est ce qui lui a permis d’évoluer, de grandir, c’était son moteur. Et on a ressenti justement cette énergie, cette détermination. 

Elle nous parle de son nouveau cheval de bataille. Ce qui la touche et dont elle parle avec finesse : une discussion humaine sur sa place et sur la place des femmes en général dans les comités de direction. On a été très à l’écoute de la façon dont elle prenait la parole avec une forme de pincette pour aborder ce sujet-là, sans aller dans des lieux communs mais vraiment en posant les faits et en proposant des solutions. Un échange riche en apprentissage et inspirant !

Bref, on espère que vous apprécierez cet épisode.

Partie 1 – 3 raisons de travailler dans une grande entreprise

Dans cette première partie, Julie nous raconte son arrivée au sein de la famille Manutan et l’accueil très chaleureux qui lui a été fait. Nous avons demandé à Julie les trois choses qu’elle retenait de ses expériences chez Philips et chez Hewlett Packard. Pour elle, ces 20 années sont avant tout une expérience humaine. Une expérience humaine où elle a choisi d’être maître de son destin. Aller chercher le poste qu’elle souhaitait grâce à son réseau interne, grâce à la crédibilité qu’elle avait acquise. 

“Les opportunités, elles se créent. C’est nous qui les créons et qui les trouvons. Il ne faut pas attendre que ça tombe tout cuit”. 

Elle retient également l’importance de travailler dans un environnement avec une richesse culturelle. Aussi, cette expérience humaine fut extrêmement formatrice. Elle nous confie qu’elle a beaucoup appris notamment en termes de méthodes de travail, ce qui lui sert toujours et surtout aujourd’hui. 

Vous y découvrirez également : 

  • Son explication du modèle et de la position unique de Manutan. Un modèle à la fois très digital, vente directe, et une force de ventes avec les commerciaux qui sont au contact des clients. 
  • Avec surprise, le produit le plus vendu par Manutan… la table de pique-nique pour les entreprises et les collectivités. 
  • Le travail de Manutan sur son offre responsable pour répondre à la fois aux demandes de leurs clients et pour tenir leurs engagements : être une entreprise responsable. 
  • Les raisons pour lesquelles Manutan a voulu qu’elle fasse partie de la famille.

Partie 2 – Convaincre son N+1 de créer une direction client globale

Aujourd’hui, chez Manutan, 2 commandes sur 3 sont passées en ligne. Il n’y a pas vraiment de parcours type mais plusieurs en raison de la largeur de leur gamme et de la multiplicité des cibles auxquelles ils s’adressent. Dans cette deuxième partie, Julie nous détaille plus le fonctionnement et les enjeux de Manutan. 

  • « Des processus d’achat fondamentalement différents ».
  • Il y a une colonne vertébrale du parcours client (master customer journey map) et des déviations en fonction des profils des clients
  • Pour faire face à des généralistes comme Amazon ou CDiscount Pro, Manutan mise sur la différenciation et reste sur le quai-vive.

Il y a un an, Julie crée la direction Marketing et Ecommerce Groupe. Dans ce podcast, elle nous raconte le fonctionnement, les projets et les performances de cette direction. 

“Le parcours client va bien au-delà de l’expérience online et on doit vraiment bien intégrer tous les éléments du parcours”.

Si elle devait convaincre un·e autre dirigeant·e de créer ce type de direction, voici ce qu’elle dirait :

  • “Dans tous les projets marketing que je drive aujourd’hui, il y a de la techno. Il n’y a pas une (seule) exception”. 
  • “Ce qui est important, c’est d’être centré sur sa proposition de valeur et sur sa différenciation. Ne pas perdre son identité, être réaliste sur ce qu’on est capable de faire et sur ce qu’on n’est pas capable de faire.”

Partie 3 – Manutan, un pionnier du Content Marketing B2B

Convaincu qu’il fallait communiquer sur son positionnement, l’entreprise Manutan s’est lancée très tôt dans la création de contenu en B2B. Julie nous explique comment et surtout pourquoi avoir construit cette stratégie novatrice dans le secteur du B2B. Plus qu’un simple rôle, cette stratégie de contenus c’est la raison d’être de l’entreprise. C’est la responsabilité de chacun chez Manutan. 

“Porter ces messages, c’est porter Manutan à l’extérieur”. 

Cela a commencé avec une première initiative engageante : l’écriture d’un livre blanc pour parler des “achats sauvages”. Ce dernier fut signé par les 3 directeurs généraux du groupe. Ensuite, rédaction d’un deuxième livre blanc. Cette fois pour expliquer leurs méthodes de rationalisation des achats. Puis, ils ont réalisé des webinars. Cette stratégie de contenus est au moment de sa mise en place, et toujours aujourd’hui, une véritable stratégie d’acquisition de leads. 

“Cela fait de la notoriété mais ça fait aussi de la génération de leads sur des prospects”.

L’étape d’après ? L’automatisation du cycle de vie du groupe. 
Leurs résultats ? Des actions extrêmement qualitatives qui débouchent sur des contacts commerciaux et sur de la transformation de leads.

Partie 4 – “Une seule femme dans un Comex, ça ne sert à rien”

Suite à la parution de sa tribune dans Stratégies en avril 2021 “Les femmes n’ont pas la place qu’elles méritent dans les entreprises« , Julie nous parle de ses observations, de ses expériences. Des discussions sensibles, réfléchies et motivantes autour de la place de la femme et de l’homme dans les comités de direction. 

  • Un sujet sur lequel elle n’a jamais été à l’aise. Malgré tout, elle se sent aujourd’hui plus légitime d’en parler grâce à ses expériences. 
  • Elle a toujours voulu être reconnu pour sa performance, pour ses compétences et non parce qu’elle est une femme. 
  • Elle prend l’exemple de la crise du Covid19, pour montrer l’importance d’avoir tous les points de vue au sein d’une entreprise. 
    “L’entreprise doit être à l’image de la société, elle doit être diverse, homme-femme, mais aussi origine culturelle. C’est important. Ça fait la richesse d’une entreprise.”
  • Julie nous partage les conseils qu’elle donnerait à des femmes qui veulent atteindre le même niveau de poste qu’elle. Croire en soi et oser. Ne pas faire de complexes. 

Partie 5 – Questions flash : Gérer un agenda serré

  • Entre vie professionnelle et vie personnelle : un agenda très serré et organisé
  • Le livre qu’elle a aimé récemment : De grandes ambitions d’Antoine Rault
  • Le métier qu’elle aurait fait dans une autre vie : un métier technique pour travailler sur des innovations pour protéger la planète
  • Une rencontre marquante : lors d’un rallye au Maroc avec son père, des rencontres inattendues d’une richesse extraordinaire

Flashback, avec Julie Dang Tran, c’est parti ! 

Ces épisodes sont également disponibles sur les plateformes :

Apple Podcast – Deezer – Spotify – Podcast AddictYouTube