Média Decriiipt
18.05.21
5 MIN

Commençons par le début. Une CMP, ou Consent Management Platform, permet à l’éditeur d’un site web de récolter le consentement des utilisateurs et utilisatrices et ainsi de traiter de leurs données de navigation.

Les fonctionnalités d’une CMP sont multiples : en plus de vous assurer la légalité RGPD et ses exigences, le CMP est le pop-in de consentement qui apparaît lors de votre arrivée sur un site. En centralisant la collecte, le stockage et l’exploitation des consentements, la CMP vous facilite la gestion (et la vie !).

Comment bien choisir sa CMP ?

Faire le tri dans toutes les offres déjà disponibles sur le marché peut parfois se révéler complexe. Selon nous, il existe 3 spécificités importantes (voire même essentielles) pour choisir sa CMP :

  • La flexibilité : votre CMP doit proposer différentes options de positions de bannière, testables et ajustables en fonction des résultats 
  • La personnalisation : adapter la tonalité et la charte graphique de la bannière est toujours un plus. Les internautes accepteront plus facilement un consentement si le wording est attractif. Surtout, en fonction du parcours que vous souhaitez proposer à vos utilisateurs, la position de la bannière doit pouvoir être modifiée.
  • Le scan : la plateforme que vous allez choisir doit offrir un scan automatique des cookies, ce robot qui passe sur toutes les pages et qui détectent et relèvent les cookies sur chaque page

On a souvent tendance à prendre l’un pour l’autre, et inversement. Pourtant les cookies et les tags sont différents. Si le cookie est le fichier qui va suivre le parcours d’un client, le Tag est ce qui valide la donnée et la fait remonter. Ce n’est pas clair ? Prenons une image.

Imaginons une usine qui a plusieurs camions, avec des chemins différents. L’usine contrôle les camions, qui sont indépendants les uns des autres. Si un camion est stoppé, les autres peuvent continuer leurs trajets alors que si l’on bloque l’usine, tous les camions seront stoppés.

Ici, l’usine est le tag (ou code de tracking) et les camions sont des cookies, dans lequel il y a de la data. Bloquer un cookie ne veut pas forcément dire que la data a été bloquée et bloquer les tags bloquera les camions.

Pourquoi parlons-nous de bloquer les camions ? Parce que souvent, les solutions proposent de bloquer les cookies lorsque l’internaute ne donne pas son consentement, sans pour autant empêcher les tags de remonter.

Les deux plateformes qui cochent toutes les cases

Pour faire votre choix, voici une liste non exhaustive des avantages et inconvénients des CMP les plus performantes selon nos critères.

Didomi, pour les environnements complexes

Cochant toutes les cases, Didomi est plébiscité par le TOP 50 français des sites avec le plus de trafic, avec 35 apparitions. Mais de quelles cases parlons-nous ?

  • Didomi propose un scan automatique des cookies ainsi que la possibilité de modifier le texte, les couleurs et le design de la bannière
  • Elle permet également des AB testings et la possibilité de conditionner le dépôt des cookies en utilisant Tag Management System
  • Didomi fonctionne également pour les applications mobiles contrairement aux autres CMPs du marché français

L’inconvénient de Didomi reste son prix : à partir de 200€ par mois, en fonction du volume de données envoyées. C’est une des solutions les plus chères du marché, mais son format est celui qui performe le mieux, en termes de consentement.

OneTrust, petit budget et beaucoup fonctionnalités

Moins utilisé que Didomi, OneTrust propose pourtant une offre très complète. Le gros avantage reste la possibilité pour l’internaute de faire un choix sur les cookies qu’il ou elle souhaite accepter (ou non). 

  • En plus des avantages communs à Didomi, l’interface offre une prise en main intuitive et permet de paramétrer facilement les gestions de cookies
  • Elle propose une version gratuite puis affiche un prix à 10€/mois et par domaine
  • Permet de bloquer automatiquement les cookies sur le site. Ce n’est pas recommandé, car tous les cookies ne seront pas bloqué. Pour reprendre notre image, OneTrust bloque un camion mais pas tous les camions.

Dans tous les cas, si l’utilisateur refuse les cookies, la CMP ne peut pas bloquer tous les cookies, c’est simplement une écoute. Il faudra donc les gérer manuellement après, grâce notamment à des paramétrages fins et précis, et un lien avec des TMS.

D'autres plateformes selon vos besoins

Comme vous pouvez le voir sur le tableau, seuls OneTrust et Didomi cochent nos critères essentiels. Petit tour d’horizon des autres solutions possibles.

Axeptio : meilleur design & wording

Très forte sur l’aspect design et expérience utilisateur, Axeptio mise tout sur la connivence pour séduire les utilisateurs. Parfait pour une tonalité impactante. Le design et le wording sont sympas, mais la position par défaut de la bannière (en bas à gauche) réduit le taux d’opt-in. Si ce taux n’est pas très important pour vous, foncez !

TrustCommander : une CMP issue du Tag Management

Il possède plusieurs de nos critères favoris mais la solution n’inclue pas de scan automatique des cookies. Développée par la société française Commanders Act, Trust Commander fonctionne donc particulièrement bien avec la solution de gestion des tags de Commanders Act : TagCommander (tout en étant interfacé avec les autres solutions de tag du marché, comme Google Tag Manager par exemple).

Trust Commander se distingue (en particulier de SirData) par sa souplesse. Son approche WYSIWYG (What I see is What you get) permet aux utilisateurs de l’entreprise de facilement ajouter et modifier leurs conditions de consentement sans faire appel à une équipe informatique.

SirData : l’assurance d’une console bien paramétrée et la possibilité de monétiser la data

Deuxième solution la plus utilisée par les TOP 50 des sites avec le plus de trafic (avec 8 apparitions), SirData rempli beaucoup de nos critères. SirData présente la particularité d’être, à l’origine, un Data Provider qui a développé une solution CMP. Antoine Foures, Head of publishers & partnerships de Sirdata, l’explique ainsi : « En 2018, lorsque nous avons vu émerger le besoin d’une solution de gestion des consentements poussée et que le marché ne disposait pas d’une solution fiable, nous avons développé notre propre solution ».

Cette origine distincte permet à SirData de se distinguer sur 3 tableaux :

  • Sirdata est la seule solution conforme par défaut et qui le reste, puisqu’aucun paramétrage ne permet de sortir des règles édictées par la CNIL
  • les datas recueillies par les éditeurs utilisant Sirdata peuvent être monétisées, permettant ainsi de bénéficier de la plateforme en payant (comme toutes les autres plateformes) ou en revendant la data
  • la solution propose quelque fonctionnalités exclusives, notamment une coopérative de consentement réunissant aujourd’hui 5000 sites et grâce à laquelle des consentements peuvent être partagés

TarteauCitron : on en voudrait un peu plus

Avec un nom de patisserie pour des cookies, on aurait tendance à y aller les yeux fermés. Pourtant, même s’il est possible de modifier texte et couleurs de la bannière, TarteauCitron ne permet pas un re-design complet et il existe 4 bannières différentes (bandeau haut, bandeau bas, popup en bas ou grande bannière centrale). Il existe un mode automatique qui détecte et bloque les trackers en attendant d’avoir l’autorisation. Amaury Champeaux, développeur chez Tarteaucitron explique : « Concrètement, si une page à un marqueur Google Analytics, un widget Twitter et une vidéo YouTube, le chargement sera bloqué et l’utilisateur pourra refuser ou accepter. » Il est également possible de faire fonctionner Tarteaucitron sur des sous domaines et de partager le consentement.

SFBX : l’AB testing intégré

SFBX offre des possibilités de personnalisation (design et couleurs), possède un scan automatique en version Premium jusqu’à 5 sites (250€) et l’AB testing. Cependant SFBX n’est disponible qu’en 10 langues (contre 28 pour les autres). La plateforme propose également le conditionnement de dépôt de cookies avec GTM. Enfin, le blockage des cookies par Guardian est disponible (interception des scripts).

En conclusion, vous l’aurez compris, il n’existe pas de plateforme parfaite pour récolter les consentements sur votre site. Surtout, les plateformes évoluent très vite. Personnalisation, liberté de design, AB test : à vous de savoir ce qui vous importe.

Mais si vous souhaitez plus d’informations ou si vous voulez poser vos questions, vous pouvez vous inscrire à la visio que nous organisons le 28 mai prochain !