22.02.22
5 MIN

Cet article est la retranscription écrite d’une capsule audio diffusée lors de la 2e édition des Audio Days. Pour en savoir plus sur cet évènement, rendez-vous sur audio-days.com. Vous pouvez également écouter la capsule à la fin de cet article.

Je m’appelle Renaud, je suis le Directeur Marketing et Digital de chez Gémo. Nous sommes la sixième enseigne du marché de l’équipement en France au textile, chaussures et accessoires. Nous faisons partie du Groupe Eram, qui est un groupe familial depuis 1927, toujours dirigé par la même famille, la famille Biotteau, la troisième génération. Nous sommes basés dans le Maine et Loire, donc une entreprise avec une belle aventure familiale. Et j’ai moi fêté ses 30 ans l’année dernière et dans le cadre de ses 30 ans, nous avons non seulement lancé notre nouvelle plateforme de marque avec le prêt à vivre que vous pouvez regarder sur notre site, mais surtout une nouvelle plateforme de commerce unifié en partenariat avec Proximis, qui est notre nouvelle solution de commerce unifié.

Pour la petite anecdote, quand j’arrive chez Gémo en 2019, j’étais déjà dans le groupe déjà depuis quelques années, on me dit voilà, on veut accélérer sur le digital, on a fait un appel d’offres et du coup, tu dois choisir. Alors j’ai dû choisir en n’ayant pas fait partie de l’appel d’offres mais je me suis surtout basé sur un vrai enjeu. L’enjeu, qui est d’accélérer les synergies entre le online et le offline, est de dire que notre transformation numérique sera réussie si on arrive à embarquer tous les magasins et avoir une vraie synergie entre tout le trafic que l’on peut avoir sur nos magasins, qui est environ 60 millions, et tout le trafic que l’on peut avoir sur Gémo.fr avec nos 40 millions de sessions par an.

Sachant qu’un acheteur finalement omnicanal qui achète à la fois sur le online et sur le offline, il consomme deux fois plus qu’un acheteur mono canal. Et donc, on a pris cette nouvelle solution qui avait pour mérite finalement d’avoir du tout-en-un, c’est-à-dire que sur un même panier quand je vais sur le front office Gémo, je peux mettre dans le même panier, dans le même acte d’achat, à la fois un produit que j’e-réserve parce que je suis pas sûr de la taille, un produit que je vais acheter fermement ou un produit, par exemple, qui ne peut être qu’une exclue sur le web. Et ça, je le paye en même temps, alors qu’avant, il fallait faire plusieurs parcours. J’ai l’accessibilité des stocks aussi en ligne par rapport à mon point vente. 

Bref, tout est fluide, peu importe que je sois en magasin puisque en magasin, nous avons équipé tous les magasins en mobilité, en Wi-Fi pour avoir accès aussi à l’application vendeur pour pouvoir aussi faire des commandes clients, par exemple, si le produit n’est pas en magasin. Bref, c’est de se dire que peu importe où je sois, je dois dire oui à mon client par rapport à son besoin. Ce qui permet aussi par ailleurs, à l’inverse, une solution best-of-breed, d’avoir en termes de flexibilité, le fait de pouvoir déployer une douzaine de parcours omnicanaux dans la même solution et de manière native. 

Donc, qu’est-ce qu’on a fait en moins d’un an ? On a mobilisé toute une équipe autour de la DSI, de l’équipe du digital et surtout du terrain. On a fait énormément d’ateliers, de mise en place de flux, on a travaillé sur la mobilité In-store, l’UX, l’UI etc. Et sur tout ce qui était vraiment important et ce qu’il faut retenir, c’est que ce type de projet là, c’est avant tout un projet de change. 

Nous avons passé énormément de temps sur la pédagogie, sur donner du sens, sur aussi un changement de paradigme. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, nous avons redonné tout chiffre d’affaires e-commerce aux magasins en créant un chiffre d’affaires omnicanal. Même si le consommateur est livré à domicile et bien on va rattacher le chiffre d’affaires qui est fait puisque le client est connu du magasin parce que, par exemple, il a sa carte de fidélité. Bref, on veut rendre acteur et on a rendu à terme le magasin acteur de son chiffre d’affaires, pas seulement de son magasin physique, mais son chiffre d’affaires aussi virtuel de sa zone de chalandise. Ça, c’est vraiment un changement de paradigme et de mentalité. Et donc, il a fallu expliquer, donner du sens. Il a fallu former aussi sur ces nouveaux usages. Il a fallu animer aussi le réseau autour de cela et on a vu une vraie émulation et j’en suis très fier. D’ailleurs, je tiens à féliciter toutes les équipes du lancement de ce projet là, qui était un beau projet, vraiment transversal et un bel exemple en termes de réussite de projets chez Gémo. 

Les résultats sont simples, on a eu un poids du chiffre d’affaires digital qui a été augmenté de 50%, entre avant le lancement et après le lancement. Il faut savoir que sur le marché du textile, chaussures et accessoires, qui est un marché de 40 millions d’euros, le online a été largement boosté puisqu’aujourd’hui, ça fait à peu près 24% du marché. L’e-commerce ou le digital chez Gémo, c’était avant septembre 2021, un peu moins de 5% et donc, on est en train vraiment de faire bouger les lignes. On a des équipes terrains qui sont à 100% embarquées sur le sujet et donc ça, c’est vraiment hyper important.

C’est l’avantage du commerce unifié, ce n’est pas juste un panier, une technologie, c’est vraiment de se dire que le client est au cœur des préoccupations et qu’on doit répondre à ce besoin. Et ça, c’est vraiment ce qui est primordial et ce qu’il nous reste à faire, il reste encore un peu de travail sur les différents scénarios qu’on n’a pas encore déployés, le chiffre on-store par exemple, mais qui sont en natives dans la solution et sur lesquels il sera assez aisé de se lancer et surtout de faire du lien avec tous les autres parcours. 

Donc, en résumé, une belle première performance. On remet le client au centre, on rajoute de la fluidité et surtout, on a 3 000 collaborateurs, 400 magasins embarqués dans cette vraie dynamique pour faire de Gémo, qui est plutôt un acteur du commerce physique, un véritable acteur aussi reconnu sur du commerce omnicanal et sur une augmentation de ses parts de marché sur toute la dynamique aussi digitale et accélération digitale.

Comme ce média Decriiipt, les Audio Days sont une création originale de notre Groupe Iteractii et de Intuiti, avec le soutien de supers partenaires et sponsors. Vous souhaitez nous écrire ? Envoyez-nous un mail à l’adresse contact@groupe-iteractii.com.

Cette capsule audio est également disponible sur les plateformes suivantes : Deezer – Spotify – Apple Podcast