Média Decriiipt
12.08.19
3 MIN
Comment Roche enregistre +403% de visites sur son site média depuis 5 mois ?

Roche est une entreprise pharmaceutique suisse, et l’une des premières entreprises mondiales du secteur. Numéro un mondial dans les médicaments contre le cancer ainsi qu’en virologie, le groupe dirigé par le Dr Severin Schwan se focalise essentiellement dans la « médecine individualisée ». La société est présente commercialement dans 150 pays.

Le constat de départ : le manque de visibilité

Roche a lancé son site média participatif « Voix des Patients » en 2011. L’objectif était d’ouvrir plus largement le sujet de la maladie chronique à l’ensemble des parties prenantes (les patients de Roche et leurs proches) et au grand public. Des sujets qui ne pouvaient pas être directement traités sur Roche.fr ou avec la Fondation Roche. Les contenus y sont variés : dossiers thématiques et articles de fond autour d’une pathologie, actualité sur l’innovation médicale, interview de patients, etc.

Grâce aux efforts éditoriaux opérés, le site bénéficie d’une belle visibilité sur le Search mais la visibilité mobile n’était pas au rendez-vous. Avec le souhait de ne pas engager une refonte de son socle technique, nous avons dû trouver une solution pour optimiser le trafic mobile et pour coller aux nouveaux usages des sites médias.

Se concentrer sur les contenus et le mobile

A été intégré, dans un premier temps, l’optimisation SEO des contenus pour que leur structure et leur richesse sémantique répondent aux attentes de Google et des visiteurs. Ensuite, nous nous sommes penchés sur les nouveaux usages, comme la montée en puissance du mobile. De là, 3 objectifs ont été définis :

  • optimiser l’expérience mobile depuis Google
  • augmenter le nombre de visiteurs sur mobile
  • diminuer le taux de rebond sur ce terminal

Pour mettre en place cette approche “mobile first”, les AMP (Pages Mobile Accélérées) de Google ont été utilisées.

Le résultat : +403% de visiteurs en 4 mois

Depuis la mise en place des AMP, le nombre de visites a été multiplié par 5 (28K visites entre mars et juin 2018 VS 142K visites à N+1). Dès lors, 1 visiteur sur 2 provient d’une page AMP. La mise en place d’un tracking adapté a permis de remarquer que sur le volume, les AMP représentent 50% des pages les plus vues.

C’est une aide au quotidien pour optimiser la stratégie de contenu. Et pour cause, les 2 pages les plus vues sont des AMP et ont initialement pour vocation de répondre à des questions. Ce qui offre des pistes très appréciables pour la rédaction de nouveaux contenus.

Et demain ?

Les équipes en charge de « Voix des Patients » prévoient de continuer à optimiser les contenus et surtout, d’utiliser les AMP de Google. Si nous travaillons actuellement à réduire le taux de rebond sur ces pages, la qualité du trafic qu’elles génèrent est bien observable. Par exemple, sur certaines pages, des écarts du temps de visite peuvent aller jusqu’à 1m40 entre AMP et non-AMP.