Média Decriiipt
09.08.19
2 MIN
La mise en place d'une stratégie Social Selling, l'exemple de Accor

Avec l’essor des réseaux sociaux et des nouveaux usages qu’ils impliquent, notamment en BtoB, nous avons décidé en 2016 d’ajouter LinkedIn comme support de nos ventes. Ce canal nous permettant de maximiser les points d’entrée avec nos clients mais également  d’entretenir des relations directes avec nos partenaires.

Engager une population des ventes à un niveau mondial

Nous avons débuté ce programme Social Selling en 2016, avec un positionnement en deux temps :

  • une sensibilisation sur l’impact du Social Selling et les basiques à mettre en place, vers toute notre population de vendeurs (plus de 700 vendeurs dans nos bureaux de ventes dans le monde et plus de 5000 vendeurs dans nos hôtels)
  • le déploiement de près de 200 licences Sales Navigator sur une population ciblée

L’idée étant d’équiper en priorité les vendeurs au profil « type » cible et les « super utilisateurs » qui ne sont pas forcément notre cible principale mais des sponsors pour les réseaux sociaux.

Améliorer le programme et engager les acteurs grâce à la performance

Depuis le démarrage, notre niveau global a augmenté sur LinkedIn. Mais notre priorité principale pour l’année est de parvenir à amener tous nos utilisateurs au même niveau. Nous souhaitons que le social selling devienne un outil indispensable dans leur stratégie de vente au quotidien. Nous leur demandons pour cela leur implication afin d’avoir leur avis et de pouvoir améliorer le programme.

Dans un second temps, nous souhaitons mettre en place des indicateurs de performance afin de mesurer la valeur business que le programme nous apporte : cela permet également de motiver les utilisateurs en leur montrant que leur travail et investissement porte ses fruits.