Média Decriiipt
13.11.20
4 MIN

O2 est une marque du groupe OUI CARE, leader des services à la personne en France depuis 1996. Elle est spécialiste des prestations de ménage, de jardinage, de garde d’enfant, d’aide aux séniors et aux personnes en situation de handicap.

Un nouveau site, 3 objectifs

Chez O2, nous voulions refondre notre site web pour 3 raisons principales. La première était d’incarner notre nouvelle image de marque sur tous les supports, notamment le site web. La deuxième était de faire valoir les expertises en local avec les 330 agences présentes partout en France. Enfin, la troisième était l’acquisition : il devait absolument générer du trafic sur les agences.

Une refonte à 120 pages et 220 déclinaisons mobile

Pour vous donner un peu de contexte, voici quelques chiffres : 14 mois de travail, 24 tests utilisateurs, 120 wireframes posés avec plus de 200 déclinaisons d’écrans, 10 ateliers de co-conception, 13 comités de pilotage…

En deux mots, ce site était un mastodonte. Et, sans entrer dans les détails, les résultats sont positifs : après 6 mois d’activation, nous avons observé une augmentation de plus de 140% de trafic sur les pages locales, et +30% de visiteurs sur le site. D’où notre capacité à faire ce retour d’expérience aujourd’hui.

1er conseil : les bonnes personnes et la bonne équipe projet

Nous en avons parlé lors d’une visio récente dans laquelle nous faisions le bilan de ce projet : il fallait éviter au maximum d’avoir des “stars” dans l’équipe projet. Par “star”, nous entendons une personne qui a trop d’égo, qui pourrait nuire au collectif. Comme dans une équipe de sport, parfois, nous avons besoin de se passer d’une star pour retrouver une cohésion d’équipe et de l’unité. Ici, c’est pareil.

Une fois les bonnes personnes réunies, nous avons constitué un trinôme de direction (la directrice marketing, le DSI et la directrice communication) et un binôme de chefs de projet (Christine côté marketing/communication et Sébastien côté DSI). De plus, monter une équipe sans frontière entre les services était primordial. La dizaine de personnes regroupée autour de ce projet n’était pas de la communication, du marketing ou de la DSI, mais toutes ces personnes travaillaient autour du projet de refonte, avec la mise en place de War Room.

2e conseil : intégrer tous les services dans le projet de refonte

Ce qui est important à noter, c’est que le planning de la DSI n’est pas à la semaine ou même au mois, mais parfois à l’année. Il faut donc impérativement que le projet de site web soit en corrélation avec leur agenda. Très important aussi, le PDG suivait les évolutions du projet, en participant à chaque comité de pilotage mensuel. L’intérêt étant de valider étape par étape et avancer ensemble dans la bonne direction.

Augmentation de 140% de trafic en 6 mois

Côté performance, le premier résultat était la satisfaction des agences en local. Nous avons eu des réactions très rapides, avant même d’avoir des retours chiffrés. Après 6 mois d’activation, nous avons observé une augmentation de plus de 140% de trafic sur les pages locales, et +30% de visiteurs sur le site.

Faire intervenir les équipes intégratrice en amont

Avec du recul, il y a deux choses que nous ferions différemment. La première serait d’intégrer les équipes de notre intégrateur technique (ici Orange Business Service) plus tôt dans le projet. Nous avons eu le sentiment de perdre un peu de temps à onboarder les équipes intégratrices, puisqu’elles ne connaissaient pas le projet avant. Aussi, d’un point de vue interne, nous n’avons pas célébré la réussite du projet, notamment à cause du contexte sanitaire dans lequel nous étions. Et parce que nous sommes vite passés à autre chose. Pourtant, la célébration est essentielle…