20.05.21
4 MIN

Nous souhaitions vous partager quelques actualités de l’agence. Pour rendre tout cela utile et intéressant, nous avons eu l’idée de vous les présenter sous la forme de 5 sujets qui, selon nous, ont commencé à créer des écarts entre entreprises ces derniers mois et qui devraient continuer à le faire.

1 / La capacité à conserver une approche centrée utilisateur tout au long du projet

Ce qu’en dit Julien, directeur conseil chez Intuiti : “Avant la crise Covid, nous notions souvent de bonnes intentions pour mener des projets centrés utilisateurs. Mais les projets perdaient régulièrement de leur substance, au fil du temps et des échanges en interne. C’est de moins en moins souvent le cas. L’une des raisons sans doute : les évolutions des usages pendant la crise Covid a été le meilleur acteur du changement. Et ceux qui avaient tendance à freiner en interne sont aujourd’hui à même de faire progresser ces projets.”

Deux exemples à souligner parmi d’autres : 

  • la sortie, en juin, du site lumieresurlasep.fr pour Roche. Une UX qui s’adapte au stade de la maladie dans lequel se trouve le patient et l’utilisateur du site. 
  • il y a quelques mois, la sortie de O2.fr. Avec d’excellents résultats d’acquisition qui s’expliquent justement par la méthodologie centrée utilisateur tout au long du parcours

A consulter si vous voulez creuser le sujet : 

  • l’article “10 conseils pour construire une Customer Journey omnicanale”, (Anne-Sophie Hervé, UX designer)
  • l’étude « Expérience d’achat B2B » en partenariat avec La Poste Solutions Business. Six mois de boulot, 402 professionnels interrogés et des stats pour orienter vos stratégies d’acquisition et vos formats : 43% des pros écoutent des podcasts, 45% pensent consulter davantage de vidéo et 43% davantage de newsletters demain, 41% sont prêts à acheter au-delà de 5% plus cher un produit fabriqué localement… 

2 / L’accélération de l’acquisition à l’international, une fois le marché français bien adressé

Ce qu’en dit Céline, directrice générale adjointe chez Intuiti : “Des clients leaders en France nous confient des missions très exigeantes pour des projets de visibilité et d’acquisition en Europe, mais aussi en Chine ou au Moyen Orient par exemple. Ces projets, e-commerce ou omnicanaux, bénéficient désormais des moyens de leurs ambitions.”

Un exemple à souligner parmi d’autres : l’accompagnement à l’international du leader mondial des solutions de marketplaces Mirakl pour optimiser son marketing digital EMEA

A consulter si vous voulez creuser le sujet : l’article date un peu, mais il reste pertinent, Comment travailler son SEO à l’international ?, (Cécile Tapon, consultante SEO)

3 / L’anticipation des évolutions futures du tracking

Ce qu’en dit Brieuc, directeur général adjoint chez Intuiti : “Le monitoring des comptes d’acquisition est désormais plus technique. Avec des taux d’acceptation du consentement qui ont parfois plongé de 50% du fait de la demande de consentement, les experts webmarketing ont dû rapidement devenir des experts de la collecte des données et plus uniquement de Google Analytics.”

Un chiffre : 80% de nos clients sont à jour sur la gestion du consentement. Mais seulement 20% ont avancé concrètement dans une stratégie globale de gestion de la donnée marketing, notamment via des DMP.

A consulter si vous voulez creuser le sujet :

4 / Le retour en force du branding et des contenus de qualité

Ce qu’en dit à nouveau Brieuc : “Avec la perte des données liées à la demande de consentement et l’uniformisation des expériences de marque par les marketplaces type Amazon, l’écart va se creuser entre ceux qui investissent sur leur marque et les autres. Nous avons multiplié les accompagnements où les sites de marques reprennent du pouvoir sur le tout-Amazon. Les sites font la différence, notamment grâce aux contenus. La différence est nette aujourd’hui entre ceux qui n’en produisent pas, ceux qui en produisent mais un peu discount et ceux qui les placent au bon moment dans le parcours de leurs clients. Le branding n’est pas mort, bien au contraire, il revit en s’associant avec des métiers réputés techniques du digital : l’UX et le webmarketing notamment.”

Un exemple à souligner parmi d’autres : l’engouement de la deuxième version Baromètre Digital réalisé avec l’Ameublement français, que nous allons produire également pour d’autres pays.

Pour aller plus loin : l’article Démarquer son site e-commerce des sites revendeurs : la stratégie du contenu (Gregory Mesnil, Directeur de création).

5 / Le pari d’investir des formats encore ouverts, tels que les podcasts

Ce qu’en dit Quentin, directeur marketing chez Intuiti : « Les confinements ont fait passer en quelques mois des usages encore rares à des usages courants. Mais vos concurrents n’ont pas forcément réagi aussi vite ou alors, dans la précipitation, sans réelle qualité. Les opportunités sont là. »

Deux exemples à souligner parmi d’autres :

  • La 24e série de notre podcast Flashback est sortie. Depuis le passage au format série d’épisodes courts, le podcast a augmenté de 30% le nombre d’écoutes et a été sélectionné pour la deuxième fois parmi les tendances de Apple Podcast (85% de nos écoutes).
  • Le début de l’accompagnement de la FNAC, pour accroître la visibilité du super podcast La Claque

A consulter si vous voulez creuser le sujet :

On espère que ces actualités vous ont intéressées, qu’elles vous seront utiles et on vous souhaite un bel été !